vendredi , 21 juillet 2017
VALIDATION DES ACQUIS DE L’EXPERIENCE POUR LES FACILITATEURS EN ALPHABETISATION: YOUSSOU TOURE «FIDELISE» SES ENSEIGNANTS

VALIDATION DES ACQUIS DE L’EXPERIENCE POUR LES FACILITATEURS EN ALPHABETISATION: YOUSSOU TOURE «FIDELISE» SES ENSEIGNANTS

Le Centre national de ressources éducationnelles (Cnre), en collaboration avec le Secrétariat d’Etat chargé de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales, organise un atelier de partage du manuel et des guides de Validation des acquis de l’expérience (Vae) pour les facilitateurs en alphabétisation.
Ledit atelier de partage et de validation du dispositif Vae avec toutes les parties prenantes est prévu les 29 et 30 juin, au niveau du Cnre. A noter que la quatrième phase du dispositif Vae exécutée par ladite structure d’appui, de renforcement de capacité et d’accompagnement de la politique d’éradication de l’analphabétisme et de développement des langues nationales du Sénégal, avait pour but de finaliser le manuel et les outils de certification, et de réaliser la mise à l’essai.
En effet, le sous-secteur de l’Education de Base des Jeunes et Adultes (Ebja), qui constitue un autre pilier du système éducatif sénégalais, a initié un programme pour s’acheminer vers l’intégration des facilitateurs dans la fonction publique. Ce qui constitue un des combats qu’a toujours porté le ministre Secrétaire d’Etat chargé de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales, Youssou Touré.
En effet, son objectif a été de valoriser l’expérience des facilitateurs qui ont duré dans le sous-secteur de l’alphabétisation. Cela, en leur reconnaissant un diplôme afin qu’ils intègrent la fonction publique. Ce qui serait aussi une manière de fidéliser ces derniers, tentés qu’ils étaient, au bout de quelques années, d’aller voir ailleurs. Ce qui oblige alors le Secrétariat sous la charge du ministre Youssou Touré à procéder à un éternel recommencement pour recruter de nouveaux facilitateurs. C’est ce dit projet qui va être présenté ce jour aux acteurs au cours d’un atelier de validation. Si toutefois ledit manuel est entériné, restera alors la création des conditions pour sa mise en œuvre, notamment le décret d’application et tout ce qui va avec.
A noter, par ailleurs, que le champ d’intervention du sous-secteur de l’Ebja couvre les écoles communautaires de base en français et en langues nationales pour les enfants âgés de 9 à 14 ans, les stratégies d’alphabétisation pour les 15 ans et plus, les écoles de la rue et les écoles coraniques. Les intervenants dans le secteur sont les structures locales, les Organisations non gouvernementales (Ong), les Partenaires Techniques et Financiers (Ptf) et le ministère de l’Education.

A propos de Luxmealex

Toute l'actualité sur l'éducation, la formation et l'entrepreneuriat

Get Widget