samedi , 18 mars 2017
Thèse sur les «Ethiopiques d’Héliodore»: Dr Adama Diouf invite à un retour des africains à la haute morale

Thèse sur les «Ethiopiques d’Héliodore»: Dr Adama Diouf invite à un retour des africains à la haute morale

Le Dr Adama DIOUF un professeur de Lettres classiques a présenté ce week-end une Thèse d’Etat en lettres classiques intitulée : «la vision du monde d’héliodore». Une œuvre originale qui n’a jamais été étudiée. Léopold Sédar Senghor avait déjà choisi le titre pour l’imposer à une de ses œuvres. Cette thèse a-t-il assuré invite à retourner à notre Afrique pour étudier la haute morale.

« Dans les Ethiopiques, l’auteur a beaucoup parlé des serres, qu’il a présenté comme une ethnie spéciale laborieuse, et qui sont une partie de l’Afrique centrale et une autre ethnie qui est en Asie. Héliodore a pris de ces serres là l’idée de la religiosité des sérères. La preuve est que quand le Roi d’Ethiopie organise sa fête, tout le monde est au rendez-vous, tout le monde admet les divinités autour du roi Hidas » a expliqué le Professeur Diouf.

« La thèse devrait montrer les grandes caractéristiques de toutes les ethnies qui existent en Afrique. Thèse universelle, Héliodore demande d’étudier l’Afrique en profondeur et de voir dans quelles mesures, nous allons nous connaitre d’abord» ajoute l’auteur.

L’intérêt de cette thèse est d’apprendre aux africains que au-delà du polythéisme, il y  a le monothéisme, que les africains sont très religieux et honnêtes «  les Ethiopiques  nous recommande de retourner à notre Afrique pour étudier la haute morale, le travail et la religion».

A propos de Luxmealex

Toute l'actualité sur l'éducation, la formation et l'entrepreneuriat

Get Widget