jeudi , 30 mars 2017
Rufisque : le SELS/A lance le projet « un enseignant, un ordinateur »

Rufisque : le SELS/A lance le projet « un enseignant, un ordinateur »

Des enseignants affiliés au syndicat des enseignants libres du Sénégal/ Authentique (SELS/A) et les autorités de l’inspection départementale de l’éducation et de la formation (IEF) de Rufisque commune ont procédé mercredi au lancement du projet « un enseignant, un ordinateur.

‘‘Par cette initiative, nous voulons démontrer à l’opinion que malgré tous les scandales auxquels l’école fait face, malgré les résultats catastrophiques que connaît l’école sénégalaise, il existe des enseignants réunis au sein du SELS/A, qui prennent sur eux l’initiative de surmonter les difficultés, en travaillant notamment à porter à bras le corps la qualité pour le bien de l’école sénégalaise et des enfants sénégalais’’, a expliqué Abdou Faty, secrétaire général du SELS/A.

Selon lui, ‘‘ce projet se fixe pour objectif de permettre aux enseignants de ne pas être dépassés par les mutations extrêmement rapides qui s’opèrent dans ce monde’’.

Pour lui, ‘‘il est possible’’ pour les enseignants, ‘‘avec internet qui regorge d’informations importantes’’, de mieux s’approprier le programme, afin de mieux le dispenser.

Il a souligné que grâce au partenariat qui lie le SELS/A à des banques de la place, l’acquisition des machines sera facilitée aux enseignants.

‘‘Les enseignants qui s’engageront seront au bout de 24 mois propriétaires de leurs ordinateurs. Nous avons pour le moment distribué une dizaine de machines, mais à terme notre objectif est d’en distribuer 10 mille’’, a-t-il annoncé.

L’adjoint de l’inspecteur départemental de l’éducation et de la formation (IEF) de Rufisque commune, Déthioukh Samba s’est pour sa part félicité de l’initiative prise par le SELS/A, estimant qu’elle participe à aider le gouvernement à atteindre l’objectif ‘‘Un enseignement de qualité pour tous’’.

‘‘Nous sommes dans un siècle où on peut considérer que les analphabètes sont ceux qui ne savent pas manipuler l’outil informatique », a notamment dit M. Samba.

Si des partenaires sociaux prennent sur eux l’initiative ‘‘d’équiper leurs militants d’ordinateurs’’, a-t-il dit, l’IEF de Rufisque commune et les autorités de l’éducation en général ne ‘‘peuvent que s’en féliciter’’.

‘‘Nous considérons que les ordinateurs mis à la disposition des enseignants (affiliés au SELS/A) leur permettront de s’instruire, d’aller à la conquête de l’information, afin de donner les possibilités à leurs apprenants de bénéficier d’un enseignement de qualité’’, a-t-il affirmé.

 

A propos de Luxmealex

Toute l'actualité sur l'éducation, la formation et l'entrepreneuriat

Get Widget