samedi , 22 juillet 2017
Prix qualité régional : La Cedeao lance la 1ère édition en 2017

Prix qualité régional : La Cedeao lance la 1ère édition en 2017

Dans un contexte de libre échange où les barrières tarifaires et non tarifaires sont récusées, la qualité des biens et services devient le seul gage de l’accès aux marchés mondiaux. Cette assertion, la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) l’a bien comprise. En partenariat avec l’Uemoa, l’Onudi et l’Union européenne, la Cedeao envisage de bâtir une infrastructure régionale de la qualité. A travers le Programme systématique qualité de l’Afrique de l’Ouest (Psqao), l’organisation régionale compte mettre en place un prix qualité régional. La première édition devra être initiée au premier trimestre de l’année 2017,  annonce le Commissaire de la Cedeao en charge de l’industrie et des mines. Ce prix qualité va, selon Kalilou Traoré, encourager les entreprises à faire cette qualité. Aussi, souligne-t-il, ce sera  un élément de sensibilisation pour les consommateurs pour lesquels cette qualité est destinée. D’ailleurs, l’atelier de renforcement des capacités des gestionnaires de secrétariats des candidats auditeurs principaux et candidats superviseurs des prix nationaux et Cedeao de la qualité, qui se tient à Dakar, marque le début de ce processus d’organisation de prix qualité par la formation d’auditeurs, de gestionnaires de secrétariats, entre autres. Ces derniers vont gérer dans les différents pays, le processus de prix qualité dans le but de sélectionner les entreprises les plus avancées dans ce domaine.
S’agissant des prix, au niveau national, révèle Kalilou Traoré, les prix se déclineront en quatre niveaux : «engagement à la qualité, maîtrise de la qualité, encouragement à l’excellence et excellence» ou «bronze, argent, or et diamant». «Seules les entreprises nationales admises au niveau 4 dans leurs pays respectifs pourront postuler au prix régional», précise le commissaire de la Cedeao. Au niveau régional, 5 prix sont prévus. Il s’agit du prix Cedeao de la qualité et les quatre autres seront des prix spéciaux libellés comme  suivant : «Leadership, réalisation du produit, management des ressources et orientations parties intéressées.» 

Psqao est fiancé à hauteur de 7,9 milliards de francs Cfa
Le Psqao est dans sa deuxième phase. Il est financé par l’Union européenne à hauteur de 7,9 milliards de francs Cfa, selon le conseiller économique à la délégation de l’Ue à Dakar. Pour les pays membres de l’institution régionale, la qualité est importante pour accéder au marché international, pour préserver l’environnement aussi pour la protection des consommateurs. Toute chose qui fait dire à Kalilou Traoré que «la qualité s’impose si on veut relever le défi de l’émergence et on ne peut pas le réussir si des entreprises ne se mettent pas à produire de la qualité». 
En amont, la Cedeao a mis en place des normes mais aussi des laboratoires et des organismes d’évaluation de ces normes comme des systèmes d’accréditation. Des éléments jugés complexes et difficiles à réaliser au niveau d’un seul Etat. C’est pourquoi, la Cedeao a mis en place ce programme régional de la qualité pour mettre tous les pays en réseau. Il faut rappeler qu’avant que la Cedeao arrive à un programme qualité régional, ce processus avait commencé avec les 8 pays de l’Uemoa qui a déjà organisé des prix qualité. «Ces éditions étaient tellement bien reçues qu’on a pensé qu’il fallait l’appliquer à l’ensemble des pays de la région», témoigne M. Traoré.

lequotidien

A propos de Luxmealex

Toute l'actualité sur l'éducation, la formation et l'entrepreneuriat

Get Widget