mercredi , 13 décembre 2017
Premier salon de l’entrepreneuriat au Sénégal : Les entrepreneurs gabonais exposent leur savoir-faire à Dakar

Premier salon de l’entrepreneuriat au Sénégal : Les entrepreneurs gabonais exposent leur savoir-faire à Dakar

Le premier salon de l’entreprenariat et des échanges professionnels des Gabonais du Sénégal a été lancé avant-hier jeudi. Une dizaine d’entrepreneurs gabonais a exposé, à l’ambassade de Libreville à Dakar, divers produits. Ce salon est une occasion, selon leur représentant, Dave Ekang, de promouvoir le savoir-faire des entrepreneurs gabonais à Dakar.

La République du Gabon a célébré, hier, le 57ème anniversaire de son accession à l’indépendance. En terre gabonaise au Sénégal, la fête de l’indépendance de ce pays a été célébrée à travers le premier salon de l’entrepreneuriat et des échanges professionnels des Gabonais du Sénégal. A l’ambassade du Gabon à Dakar, située sur la route de Ouakam, dans le paisible quartier de Mermoz, des entrepreneurs gabonais ont exposé des produits riches et variés. Des chaussures et vêtements de marque sont exposés par le duo Nicho et Alf ; deux jeunes étudiants gabonais à Dakar qui s’activent dans le commerce. D’après Alf, leur objectif est d’ouvrir à Dakar un grand magasin pour mieux développer leur commerce et dans l’avenir avoir leur propre marque « Nicho et Alf ». Cédrick Orphée Ayouné, directeur de la Compagnie africaine d’industrie et de négoce (Cafine) s’active dans la vente de l’huile végétale raffinée. Il met sur le marché l’huile « Ndèye Fatou Nekh Lokho ». Même si son produit est bien connu des femmes sénégalaises surtout dans l’agglomération de Dakar, M. Ayouné compte mettre en place une large chaîne de distribution pour vendre cette huile dans toutes les régions du pays. De jeunes entrepreneurs qui s’activent dans la communication digitale ont aussi exposé, à cette occasion, leurs produits à l’ambassade de la République du Gabon à Dakar.

Selon le représentant des entrepreneurs et professionnels gabonais au Sénégal, Dave Ekang, le salon qui est à sa première édition est un espace qui permet aux entrepreneurs de promouvoir leur savoir-faire et savoir-être acquis durant le parcours académique. D’après toujours M. Ekang, dans la coopération entre le Gabon et le Sénégal, Dakar accueille, chaque année, des étudiants venant de Libreville. Ainsi, certains, après leurs études, décident de travailler dans les entreprises sénégalaises. D’autres ont même mis en place leurs propres entreprises. «Nous sommes le fruit de l’éducation sénégalaise et l’école sénégalaise est pour nous une référence. C’est une fierté pour nous d’exposer, auprès de ce public, le résultat de nos initiatives entrepreneuriales », s’est réjoui Dave Ekang. Aujourd’hui, M. Ekang dénombre une vingtaine d’entrepreneurs gabonais au Sénégal. Ces derniers s’activent dans les secteurs de l’agro-alimentaire, de l’industrie plastique, du Btp (bâtiment et travaux public), de la communication… « Nous espérons qu’au sortir de cette journée, les échanges entre entrepreneurs gabonais et sénégalais aboutissent à des partenariats concrets mais aussi nous souhaitons, au sortir de cette journée, susciter chez nos frères et sœurs, l’envie d’entreprendre que ce soit au Sénégal ou ailleurs », a-t-il ajouté.

L’ambassadeur du Gabon au Sénégal, Michel Régis Ndiaye qui a présidé la cérémonie de lancement de la première édition du salon de l’entrepreneuriat et des échanges professionnels des Gabonais du Sénégal a informé les exposants que les orientations du président de la République du Gabon, Aly Bongo Odimba, sont de mettre en avant la diplomatie gabonaise partout à travers le monde.

A propos de Luxmealex

Toute l'actualité sur l'éducation, la formation et l'entrepreneuriat

Get Widget