jeudi , 5 octobre 2017
Opportunitès d’investissements : Des banquiers sud-africains en prospection à Dakar

Opportunitès d’investissements : Des banquiers sud-africains en prospection à Dakar

En partenariat avec le Bureau de promotion touristique du Sénégal, à New York, Duke University Corporate education et Bankseta Africa Expansion Program und agence gouvernementale, ont organisé une visite de reconnaissance au Sénégal du 11 au 15 septembre au profit des banquiers sud-africains. Ces derniers, de l’avis du facilitateur, l’Américain William Carner, enseignant en business et entrepreneur, un des représentants de Duke University en Afrique, se disent « très impressionnés » par le niveau de développement du Sénégal ainsi que les opportunités d’investissements dans notre pays.

Dans le but d’attirer des investisseurs au Sénégal, le Bureau de promotion touristique du Sénégal à New York, en collaboration avec Duke University Corporate education et Bankseta Africa Expansion Program », une agence gouvernementale, a organisé, du 11 au 15 septembre 2017, une visite de reconnaissance et de mise en relation au Sénégal pour une vingtaine de banquiers sud-africains, issus des quatre plus grandes institutions financières de ce pays. Selon le facilitateur, l’enseignant en business et entrepreneur, William Carner, par ailleurs un des représentants de Duke University en Afrique, ces banques sud-africaines installées dans plusieurs pays d’Afrique australe notamment au Lesotho, au Kenya, au Botswana souhaitent explorer le marché ouest-africain. Le Sénégal est le troisième marché sous-régional que leurs représentants ont visité. L’objectif, c’est de voir « dans quelle mesure ces institutions financières pourraient agrandir leurs activités en dehors de l’Afrique australe et de se déployer au Sénégal ».

A Dakar, ces banquiers sud-africains ont rencontré des responsables des structures étatiques notamment du ministère de l’Économie, des Finances et du Plan, du Pôle urbain de Diamniadio, de la Bnde, de l’Association professionnelle des banques et des établissements financiers du Sénégal (Apbef) et des représentants du secteur privé sénégalais. « En Afrique, a rappelé le facilitateur, nous avons presque partout les mêmes problèmes. Nous nous posons surtout des questions liées au développement, à  l’innovation, à la créativité et à l’amélioration de la compétitivité économique de nos pays ». Pour lui, le fait de donner aux représentants des plus grandes banques d’Afrique du Sud l’opportunité d’échanger avec des  professionnels du secteur et des autorités pourrait générer des investissements importants pour le Sénégal.

« Nous avons essayé de convaincre ces banques que le Sénégal représente un terrain fertile pour des investissements économiques qui pourraient être rentables aussi bien pour le pays que pour elles. Le Sénégal est un marché stable et reconnu. C’est un pays qui a pleins d’atouts », a-t-il déclaré. Pour M. Carner, il s’agit d’une « visite de reconnaissance, d’informations, d’une mise en relation ». « Ce sont des gens qui ne connaissaient pas le Sénégal. Nous avons essayé de leur présenter le pays pour les intéresser. Nous avons essayé de vendre la destination Sénégal à ces banquiers sud-africains », a-t-il ajouté. A l’issue de la visite, a dit M. Carner, ces derniers étaient « très impressionnés » de ce qu’ils ont vu au Sénégal, notamment par le niveau de croissance, les découvertes du pétrole et du gaz, les opportunités d’investissements, etc. Il a précisé que ces banquiers n’ont pas encore retenu des projets d’investissements. « Nous espérons que ces banquiers vont devenir des investisseurs », a-t-il dit, soulignant qu’il revient à ces banquiers de convaincre leurs institutions pour venir faire le business au Sénégal. D’origine sierra-Léonaise, M. Carner a grandi à Dakar. « Le Sénégal m’a beaucoup donné ; nous essayons, par tous les moyens, d’attirer des investissements vers mon pays adoptif qu’est le Sénégal », a-t-il assuré.

A propos de Luxmealex

Toute l'actualité sur l'éducation, la formation et l'entrepreneuriat

Get Widget