vendredi , 23 mars 2018
Maintien des filles à l’école : Le Sénégal explore les Tic pour lever les barrières

Maintien des filles à l’école : Le Sénégal explore les Tic pour lever les barrières

La journée nationale de l’éducation des filles a été célébrée. La cérémonie a été présidée par le directeur de cabinet du ministère de l’Education. Rappelons que c’est en 2006, que cette journée a été instituée. Depuis lors le ministère de l’Education nationale, à travers le projet d’appui à l’éducation des filles a initié de vastes programmes visant à scolariser le maximum de filles. C’est ainsi que des tenues sont distribuées, la formation et des cours de soutien ont été organisés et des bourses ont été octroyées dans le but d’accompagner la scolarisation de cette couche de la population. Ces actions ont porté leurs fruits. Aujourd’hui, l’indice de parité est de 1, 7 en faveur des filles.

Le gouvernement italien, à travers l’Agence italienne pour la coopération au développement a grandement contribué aux côtés du gouvernement du Sénégal à la lutte contre la sous scolarisation des filles. De l’avis de Mara Alborghetti Badji, le gouvernement italien a injecté plus de 4,3 milliards FCFA dans le secteur de l’éducation en termes d’appui et d’accompagnement du Sénégal. La coopération italienne compte maintenir le rythme des investissements dans le cadre du «  Paef plus » et d’un nouveau projet qui va démarrer en janvier 2017. Dans cette perspective, un accent particulier sera mis sur la promotion de l’enseignement des sciences et des technologies.

D’autres partenaires comme Plan international et l’Unicef ont également manifesté leur soutien au ministère de l’Education pour gagner la bataille du maintien des filles dans le système éducatif. Ces performances méritent d’être consolidées.

 

A propos de Luxmealex

Toute l'actualité sur l'éducation, la formation et l'entrepreneuriat

Get Widget