jeudi , 30 mars 2017
Lycée de Mbao : Un Opening Day joignant l’utile à l’agréable

Lycée de Mbao : Un Opening Day joignant l’utile à l’agréable

L’Opening Day célébré par le club d’anglais du lycée de Mbao sous le thème : Violence faite aux femmes a permis aux férus de la langue anglaise de se retrouver et de communier. La célébration a enregistré la participation de toutes les composantes du lycée (Élèves, ancien élèves, professeurs, autorités administratives etc.).

P1010018

 

Les élèves férus de la langue anglaise ont bien fêté leur Opening Day. Fidèle  à la tradition, le club d’anglais du lycée de Mbao a célébré cette journée dans une ambiance de fête durant toute une journée, ils ont communié joignant l’utile à l’agréable. Ils étaient tous contents de se  retrouver entre amis… Une journée de partage entres élèves, anciens élèves, professeurs et amis. « Cette célébration  est pour nous un moment de retrouvaille et de communion », a dit Ndeye Maimouna Ndiaye présidente du club d’anglais de Mbao. « Cette journée nous permet de montrer notre attachement à la langue anglaise », a-t-elle arguée. Et d’enchainer, cette célébration nous sert de tribune.  Nous délivrons des messages liant l’utile à l’agréable ». En plus des retrouvailles entre amis, cette célébration est aussi un  moment de faire le point sur les activités organisées dans l’année.

Dans un élan de solidarité et d’ententes, les élèves du club d’anglais de Mbao ont invités leurs camarades des autres établissements environnants. Une façon des les associés à la fête. Ces derniers ont répondu à l’appel. Ils étaient 7 clubs représentés par de fortes délégations. Chaque club a fait une prestation. Prestation en rapport avec le thème retenu : La violence faite aux femmes.

mbao 4

    Cette célébration n’a pas seulement intéressé les férus de la langue anglaise. Bien au contraire, elle a enregistré la participation  des élèves membres d’autres clubs (Allemand, Evs, les amis de la nature etc.).  Ils  sont venus nombreux assistés à la célébration. Ils se sont associés à l’événement et ont appréciés les différentes activités réalisées durant la journée. « Nous avons assisté à une très belle journée, riche en enseignements »,  a souligné Mamadou Sarr élève de seconde L. « Les élèves membre du club d’anglais ont une fois de plus démontrés leur engagement pour la promotion de la langue anglaise et des activités parascolaires »,  a-t-il poursuit.

mbao 2

    Comme chaque année,  un thème est choisi pour accompagner la célébration de cette journée. Cette année, celui-ci est axé sur la violence faite aux femmes. Pour les organisateurs,  les femmes sont victimes de toutes sortes de brutalités. Des pratiques qui leur rendent vulnérables et leur mettent donc dans des conditions de vie très précaires. Cela doit cesser ont-ils plaidés. Des sketchs joués à cet effet ont abordés le thème. A travers des productions théâtrales, les élèves ont communiqués et sensibilisés sur ce phénomène qui prend de plus en plus une ampleur disent-ils.

mbao lat dior 6

    En plus de l‘affluence des autres élèves membres des autres clubs, les organisateurs de cette journée ont bénéficiés du soutien de leurs ainés. Les anciens élèves devenus étudiants ont aussi répondu à  l’invitation.  A leur manière, ils ont participés à la célébration de cette journée. Prenant la parole pour dire leurs impressions sur cette célébration, ils ont tous encouragés et félicités les actuels responsables du club pour leur dévouement et leur attachement à la langue anglaise. « Nous sommes fières d’être ici, célébrant avec nos jeunes frères et sœurs cette journée et nous leurs encourageons à persévérer », laisse entendre Lamine Baro ancien élèves du lycée. « Notre présence à cette manifestation est une façon de les soutenir et de participer aussi a la promotion, dans l’école des activités parascolaires qui pour nous sont également des cadre d’apprentissage », a t-il ajouté.

P1010114

    Ils n’étaient pas non plus en reste. Les autorités de l’établissement ont eux aussi participé à cette célébration. Monsieur le proviseur du lycée Niokhobaye Diouf a félicité les organisateurs et a rappelé l’importance de la langue anglaise. « La maitrise de la langue anglaise est une compétence potentielle et réelle » a t-il souligné. Aux élèves qui justifient leur antipathie à cette langue par leur choix de suivre des filières scientifiques, Monsieur Diouf fait  remarquer que les plus bons manuels et ouvrages scientifiques sont rédigés en anglais.  « Vous avez intérêt » dit-il « à maitriser cette langue qui est devenu incontournable ».

P1010109

Réactions :

NDEYE MAIMOUNA NDIAYE PRESIDENTE DU CLUB D’ANGLAIS DU LYCEE DE MBAO

prési mhsef

Le défi de l’organisation, relevé

« Avec l’aide de Dieu, je pense que nous avons réussi à relever le défi de l’organisation. Nous remercions tous ceux qui nous ont soutenus. C’était difficile, mais avec l’appui de tous nos partenaires nous avons pu organiser cette journée ».

Violence faite aux femmes : Un  thème plus que jamais d’actualité

« Cette année nous avons choisi comme thème la violence faite aux femmes. Pour avoir constaté la recrudescence de ce phénomène, nous avons voulu à travers cette journée communiqué et sensibilisé sur la question. Nous avons donc joué des sketchs qui ont abordés la question. Nous pensons que ces pratiques qui dévalorisent la femme et la rendent vulnérable doivent être banni de la société. Toutes les productions  théâtrales avaient pour objet de sensibiliser la collectivité. Les élèves qui ont assistés pouvant à leur tour faire passer le message ».

Approche inclusive dans la célébration de cette journée

« Il faut dire aussi qu’on na voulu associées les autres clubs d’anglais. Les élèves du club d’anglais du  lycée de Limamoulaye de Guediawaye étaient présents, ceux de Bargny, de Rufisque. Bref, 7 clubs  ont répondu à notre invitation. Ils ont tous fait une prestation. Nous leur remercions de leur présence. Ca prouve que nous somme une même famille et nous avons les mêmes centres d’intérêts ».

LAMINE BARO ANCIEN ELEVES DU LYCEE, ETUDIANT AU DEPARTEMENT D’ANGLAIS

leuz

« Il est un réel plaisir pour nous de célébrer avec les élèves de Mbao cette journée, nous avons vécu des moments de joie. Ça prouve que la manifestation  a été bien organisée et on est fière de nos petits frères qui assurent bien le relai ».

« Le thème choisi cette année (la violence faite aux femmes) est également un aspect intéressant de cette célébration. Les élèves  ont produit des sketchs pertinents sensibilisant sur ce phénomène devenu récurent. Nous leur félicitons et encourageons »

A propos de Pierre GOMIS

Journaliste - Blogueur

Get Widget