dimanche , 23 juillet 2017
L’UNESCO mobilise activement les acteurs de l’Education au Sénégal

L’UNESCO mobilise activement les acteurs de l’Education au Sénégal

L’UNESCO endosse son rôle de chef de file des Partenaires Techniques et Financiers (PTF) et d’agence de coordination du Groupe National des Partenaires de l’Education (GNPE) et mobilise activement différentes familles d’acteur dans ses locaux pour travailler à la mise à jour du Plan Sectoriel de l’Education au Sénégal.

Le Bureau de l’UNESCO à Dakar a consacré ce début du mois d’avril à la mobilisation active des partenaires et acteurs de l’éducation au Sénégal dans la concertation autour de deux instruments indispensables à la mise à jour du Plan Sectoriel de l’Education, le PAQUET : le modèle de simulation des politiques éducatives et les comptes nationaux de l’éducation.

Du 3 au 12 avril, le Bureau de l’UNESCO à Dakar, dans le cadre de son projet CapED, a accueilli dans ses locaux l’Équipe Technique Nationale du Sénégal (composée des cadres des trois ministères de l’Éducation ainsi que du ministère de l’Économie et des Finances, du Bureau Organisation et Méthodes de la Présidence de la République, de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie, et de l’Union des Élus Locaux du Sénégal), pour travailler sur le modèle de simulation de politiques éducatives et des comptes nationaux de l’éducation, avec l’appui technique de l’Institut International de Planification de l’Education (UNESCO-IIPE-Paris). La réalisation de cet outil intervient dans le cadre de l’accompagnement de l’UNESCO à l’élaboration de la Lettre de politique sectorielle et à la mise à jour du PAQUET.

Le 10 avril 2017, en tant que nouveau chef de file des PTF, l’UNESCO a également organisé une rencontre avec les partenaires de l’éducation au Sénégal pour leur présenter le chiffrage financier des options politiques du PAQUET, y compris des cibles de l’ODD4, obtenues d’après le modèle de simulation des politiques éducatives, ainsi que des stratégies de financements de ses axes prioritaires et du cadre de suivi et des résultats pour sa mise en œuvre. La présentation du modèle de simulation a permis aux partenaires de comprendre quelles étaient les ressources nécessaires à la réalisation du PAQUET et de quelle manière ils pouvaient contribuer au renforcement de la cohérence des politiques intra-sectorielles et au développement des stratégies de financement pour le PAQUET, y compris dans la mise en œuvre de l’adoption de l’Agenda de l’Education2030.

Une rencontre de partage d’outils et de planification pour la collecte des données concernant les dépenses d’éducation des ménages et des collectivités locales, pour la mise à jour du modèle de simulation des politiques éducatives du PAQUET, s’est également tenue le 11 avril avec la participation des 16 inspecteurs d’académie du Sénégal. Mobilisés pour la première fois pour superviser et coordonner la collecte des dépenses d’éducation, les inspecteurs se sont réjouis de leur implication dans le processus et ont félicité l’UNESCO pour son appui technique au développement du modèle de simulation et des comptes nationaux, et l’équipe technique pour le travail effectué.

L’UNESCO organisera en mai prochain une retraite des Partenaires de l’éducation pour définir la stratégie commune et l’accompagnement à chaque étape du processus de mise à jour du Plan Sectoriel et de sa mise en œuvre.

A propos de Luxmealex

Toute l'actualité sur l'éducation, la formation et l'entrepreneuriat

Get Widget