mercredi , 29 mars 2017
L’État préoccupé par la baisse des effectifs dans les filières scientifiques

L’État préoccupé par la baisse des effectifs dans les filières scientifiques

La baisse des effectifs dans les filières scientifiques et techniques est une « préoccupation majeure » des pouvoirs publics, a affirmé jeudi le président de la République, Macky Sall.

‘’L’existence dans notre pays de classes de première et de terminale S, ou des classes scientifiques avec quatre ou cinq élèves est une préoccupation majeure pour les pouvoirs publics’’, a-t-il dit lors de la cérémonie officielle de remise des prix du Concours général.

‘’Promouvoir l’enseignement et la technologie : quelles innovations dans les politiques, les programmes et les pratiques pédagogiques ?’’ Est le thème du discours d’usage du Concours général 2014.

Selon le président Sall,  »la prise en compte des filières scientifiques et technologies dans notre système éducatif demeure une priorité absolue pour l’émergence du Sénégal ».

‘’Nous devons changer de paradigme. Le moment est donc venu de restaurer l’école dans sa fonction primordiale, de former un citoyen exemplaire. Un citoyen engagé qui s’ouvre aux opportunités qu’offrent la science et la technologie dans la construction de la nation’’, a-t-il souligné.

Le président Macky Sall a rappelé que la science et les technologies ont un impact considérable sur le développement des nations et constituent un enjeu stratégique.

A l’ère des sociétés du savoir, le système éducatif se doit de prendre la pleine mesure des défis actuels et futurs de la science et de la technologie, a-t-il estimé.

D’après lui, l’élargissement de l’offre scientifique et technique va se traduire par la création de lycées d’excellences, professionnels, scientifiques, entre autres, sur le territoire national.

‘’L’école publique qui a fait la fierté de beaucoup de Sénégalais, dont moi-même (…), est appelée à être une école d’excellence pour tous, sans distinction aucune. Ces nouveaux défis restent à notre portée’’, a souligné Macky Sall.

En tout, 112 distinctions et prix ont été distribués lors de la cérémonie.

Les résultats de l’édition 2014 du Concours général confirment une tendance « nettement favorable », avec 112 distinctions décernées contre 95 en 2013, indiquait récemment Serigne Mbaye Thiam, ministre de l’Education nationale.

Cette année, 2.028 candidats en Première et 1.029 en Terminale ont composé dans 27 disciplines littéraires, scientifiques, techniques et sportives.

Le Concours général 2014 a vu le Prytanée militaire Charles Ntchororé (8 prix et 14 accessits), la Maison d’éducation Mariama Bâ (5 prix et 8 accessits) et le Lycée Seydina Limamoulaye (4 prix et 7 accessits) se maintenir dans le peloton de tête.

A propos de Luxmealex

Toute l'actualité sur l'éducation, la formation et l'entrepreneuriat

Get Widget