lundi , 22 mai 2017
L’État a octroyé cette année 3.900 bourses à des étudiants établis à l’étranger

L’État a octroyé cette année 3.900 bourses à des étudiants établis à l’étranger

Quelque 3.900 étudiants sénégalais vivant à l’étranger sont actuellement bénéficiaires des bourses de l’État du Sénégal, a précisé le chef du Service de gestion des étudiants sénégalais à l’étranger, Moïse Sarr.

« Nous sommes à 3.900 allocataires actifs (Ndlr : étudiants boursiers) pour l’année 2014-2015, en attendant, naturellement, les attributions socio-pédagogiques de 2014-2015 », a dit M. Sarr dans une interview publiée jeudi par le quotidien Le Soleil.

Le Service de gestion des étudiants sénégalais à l’étranger a reçu un budget de 7,1 milliards de francs CFA pour 2014-2015, pour payer « toutes les allocations d’études », selon son chef.

Les étudiants sénégalais sont présents dans 42 pays, a-t-il indiqué, soulignant que la France accueille le plus grand nombre. « En France, nous avons 11 mille étudiants sénégalais, d’après le chiffre qui nous a été communiqué par Campus France. »

Selon Moïse Sarr, le Sénégal ne connaît pas encore avec exactitude le nombre de ses étudiants vivant hors du pays. « Malheureusement, nous n’avons pas de statistiques précises sur l’ensemble de nos étudiants à l’étranger », a-t-il signalé, assurant que « nous sommes en train d’y remédier ».

Les autorités travaillent à déterminer le nombre exact d’étudiants sénégalais établis à l’étranger. « L’année dernière, nous avions demandé à la direction des bourses de constituer une base de données, étant donné que tous les étudiants souhaitant poursuivre leurs études [hors du pays] passent par la direction des bourses pour avoir une autorisation de sortie du territoire », a expliqué M. Sarr.

Pour les étudiants sénégalais vivant en France, le montant de la bourse est passé de 195 mille à 430 mille francs CFA lorsqu’ils se sont inscrits dans un établissement situé en dehors de la capitale française, a-t-il dit.

De 240 mille la bourse est passée à 430 mille pour les étudiants sénégalais inscrits à Paris, a-t-il ajouté.

« Quand l’arrêté a été pris au mois de mars 2015, dès le 1er avril, nous avons fait un premier paiement parce que nous avions une base juridique pour appliquer la mesure. Nous avons payé le mois d’avril avec le nouveau taux et avons fait un rappel à partir du mois d’octobre », a-t-il affirmé.

Les étudiants établis à l’étranger sans être allocataires de bourses bénéficient d’une aide sociale versée pendant 10 mois, selon Moïse Sarr.

Le montant de cette aide varie entre 70 mille pour les étudiants vivant dans des pays africains et 130 mille francs CFA pour ceux qui se trouvent en dehors de l’Afrique, a-t-il précisé

A propos de Luxmealex

Toute l'actualité sur l'éducation, la formation et l'entrepreneuriat

Get Widget