jeudi , 22 juin 2017
LES REVISIONS, C’EST MAINTENANT

LES REVISIONS, C’EST MAINTENANT

Il ne s’agit point de s’adonner à des veillées nocturnes pour apprendre ses leçons  à quelques jours d’un examen ou d’une composition. Il s’agit plutôt de se concentrer et de commencer les révisions dés le début de l’année.

Ils sont nombreux ces élèves qui ne sont pas encore concentrés pour prendre le train des révisions en marche. « Une année sans soucis requiert d’agir dès les premiers jours » a  souligné Hilaire Gomis professeur d’économie. «  Il faut prévoir le travail à venir, organiser son temps, se donner des buts concrets » a-t-il ajouté. Pour lui,  ces élèves ne doivent pas se laissez submerger, ils doivent réagir et  adopter des méthodes de travail qui seront utiles tout au long de l’année.

L’ambiance de la rentrée scolaire, toujours de mise dans certains établissements et avec un début mol des cours qui se perdure font que beaucoup d’élèves  tardent à prendre pied et à entamer les révisions correctement.  L’ambiance des  cours est plus récréative que productive : Les  causeries entre élèves et professeur en classe prennent les 2 /3 du temps de travail. Des professeurs absentéistes etc.  Ces facteurs de non productivités renferment le risque de se lasser et de toujours rester dans l’euphorie des retrouvailles amicales et autres, reléguant ainsi au second plan le travail et la concentration. Or, pour bien apprendre, il faut bien comprendre. Et pour bien comprendre, il faut bien suivre. C’est une succession d’actions nécessaires que ces élèves doivent comprendre.

En attendant le dernier moment pour apprendre, ils se confrontent à un problème de temps. Ça sera trop tard pour assimiler leurs  leçons. Les jours  fériés et  grèves spontanées pouvant  contraindre les professeurs qui, voulant coûte que coûte terminer leur programme à bâcler les cours.  La conséquence sera  que les élèves ne comprendront pas faute d’explications et de démonstration appuyées. Ils seront  obligés de faire plus d’efforts au moment  de les apprendre. « Il s’agit de ne pas se précipiter, il s’agit de partir à temps dira Daouda Sene professeur de Mathématique au Cem Momar Sene Waly de Rufisque.  « La réussite scolaire se prépare dés le début de l’année avec une concentration sans faille » a-t-il conclu.

Les études exigent une très forte envie de travailler et de se dépasser. Mais comment conserver une énergie intacte et ne pas se décourager?
Le meilleur moyen pour se motiver est d’avoir un but précis. C’est pourquoi l’élève doit se  demander dés le début de l’année pourquoi dois-je réussir? »  Il doit garder à l’esprit que cette réussite peut lui donner des opportunités de faire d’autres  études, d’exercer un métier intéressant et rémunérateur. À plus court terme, elle peut lui  donner la possibilité d’acquérir une plus grande autonomie.

A propos de Pierre GOMIS

Journaliste - Blogueur

Get Widget