jeudi , 14 décembre 2017
’’LES PERFORMANCES SCOLAIRES RESTENT LES ATTENTES DES FAMILLES’’ (PRÉSIDENTE DU HAUT CONSEIL DU DIALOGUE SOCIAL)

’’LES PERFORMANCES SCOLAIRES RESTENT LES ATTENTES DES FAMILLES’’ (PRÉSIDENTE DU HAUT CONSEIL DU DIALOGUE SOCIAL)

La présidente du Haut conseil du dialogue social, Innocence Ntap Ndiaye considère voit  des concertations partenariales tenues à Saly-Portudal comme des mécanismes de dialogue social.
Selon elle, les performances scolaires restent parmi les attentes des différentes familles d’acteurs. A l’en croire, la réussite est source de satisfaction et cela repose une confiance entre les différents acteurs. Elle a invité au suivi des accords pour l’amélioration des processus de dialogue. Dans cette dynamique, elle a rappelé la mission du Haut conseil du dialogue social de former les acteurs à la concertation.

Baba Ousseynou Ly, le président du Dialogue Social secteur de l’Education et de la Formation a rappelé les efforts consentis ayant abouti à une année scolaire apaisée en 2016-2017. Il a affiché la volonté de son comité de participer à la construction de la réussite.

Abdoulaye Fanné, le porte-parole des associations de parents d’élèves présents à ces rencontres, y voit un véritable défi, celui d’une école de la réussite. Les deuxièmes rencontres partenariales de Saly constituent selon lui, un cadre d’échanges entre de nombreux acteurs, une base d’une meilleure prise en compte du système éducatif. Il a demandé aux différents partenaires de capter les signaux et alertes des syndicats faits depuis quelques jours. Son espoir est de voir des solutions à ces préoccupations des syndicats d’enseignants.

Abdou Faty du syndicat des enseignants libres du Sénégal /Authentique (Sels /A) a affiché la volonté de voir évaluer les engagements pris et non honorés suite aux manquements constatés dans les ministères de la fonction publique  et des finances au moment toutes les procédures  sont faites en amont au ministère de l’Education nationale. Sur la question, Serigne Mbaye Thiam a fait part de sa solidarité aux membres du gouvernement avant de rappeler la question des  écoles Yawu Selim dont la fermeture relève d’une question de souveraineté de l’Etat du Sénégal.

SERIGNE MBAYE THIAM, MINISTRE DE L’EDUCATION NATIONALE : ‘’Le dialogue un pilier de stabilité sociale ‘’

Les concertations partenariales autour du thème :’’Consolidation de la confiance entre acteurs au service des performances scolaires’’ ont démarré à Saly-Portudal ce week-end  en présence  du ministre de l’Education nationale, Serigne Mbaye Thiam. Selon lui, «le dialogue est un pilier pour la stabilité sociale».

Par conséquent, il voit le dialogue social au cœur du développement se référant au Plan Sénégal émergent. La tenue des élections de représentativité des syndicats en avril 2017, celle des commissions paritaires, sont autant d’initiatives selon lui allant dans le sens de l’apaisement de l’espace scolaire  et de prévention de conflits.

Il a rappelé la tenue à Saly des rencontres partenariales 2016-2017 ayant abouti à une année scolaire apaisée. Les rencontres partenariales mensuelles dont  la dernière a eu lieu  au mois de juillet dernier  sont très appréciées du ministre de l’Education nationale.
A l’en croire, ces rencontres ont ramené la confiance entre les partenaires et acteurs. Il a invité à la construction d’un dialogue fort lors des présents travaux.

En dehors de la présentation d’un bilan de l’année scolaire 2016-2017 et de dire les perspectives pour 2017-2018, la pertinence du thème selon le ministre de l’Education nationale est à voir dans la performance des élèves. Interrogé sur l’orientation des espoirs placés en ces travaux,  il a déclaré: ’’il y a toujours beaucoup d’optimismes et beaucoup de détermination. On a des appréhensions quand on démarre. Des discussions franches et sincères sont attendues car chaque famille d’acteurs vient avec ses préoccupations ‘’.

Sudonline

A propos de Luxmealex

Toute l'actualité sur l'éducation, la formation et l'entrepreneuriat

Get Widget