mercredi , 24 mai 2017
L’EDUCATION AU SERVICE DU SPORT

L’EDUCATION AU SERVICE DU SPORT

Démarré depuis jeudi dernier, 19 mai à Dakar et à Thiès, les activités du  « Hoop Forum » de cette année ont pris fin hier dimanche après midi, sur l’esplanade du monument  de la Renaissance Africaine. Les pensionnaires de la Seed Academy (centre de formation basée à Thiès) y ont disputé les finales des différents tournois, autour d’une ambiance chaleureuse et festive ponctuée par des manifestations culturelles et artistiques avant la traditionnelle remise de prix.
“Live Learn and Play” (Vivre Apprendre et Jouer). C’est le crédo du « Hoop Forum » 2016  de quatre jours qui s’est tenu entre Dakar et Thiès et dont les finales se sont disputées hier, dimanche 22 mai,  au pied du Monument de la Renaissance Africaine. Le “Hoop Forum” est une initiative du Sénégalais Amadou Gallo Fall, vice-président de la NBA, dont l’ambition est de faire de cet événement un cadre d’échanges et d’apprentissage, avec la participation d’experts étrangers et l’implication de coachs et de jeunes basketteurs sénégalais. Durant ces quatre jours, l’encadrement a proposé des cliniques pour entraineurs, un camp de basket pour les jeunes basketteurs et basketteuses ainsi qu’un tournoi de basket pour les pensionnaires de l’académie mais en ayant toujours comme fil  conducteur l‘éducation.
Seed Academy, pépinière du basketball sénégalais

Basée à Thiès (Sénégal),  SEED fait partie de ces centres de formation qui mettent un point d’honneur à utiliser le basket-ball comme vecteur d’éducation. Créée officiellement en 2002 par Amadou Gallo Fall, ancien scout des Dallas Mavericks,  SEED est aujourd’hui une référence en Afrique et a reçu au fil du temps le soutien de nombreuses instances internationales et firmes, comme notamment NBA Afrique NIKE et USAID.

Chaque matin, avant de rejoindre les classes, les élèves de SEED Academy ont le droit à une session d’entraînement. Et c’est de la même manière qu’ils termineront leur journée. Internat d’élite,  SEED accueille de jeunes basketteurs sénégalais à fort potentiel. Utiliser le sport comme vecteur d’éducation, transmettre des valeurs, donner une chance aux meilleurs de percer en dehors du continent africain mais aussi responsabiliser de jeunes citoyens.

REACTIONS…

GORGUI SY DIENG (INTERNATIONAL SENEGALAIS):

« C’est un honneur de pouvoir contribuer à faire grandir cette académie qui m’a permis de vivre mon rêve de devenir joueur professionnel. 90 % des joueurs qui composent l’équipe nationale sont issus de Seed Academy tout comme une bonne partie de Diambars concernant le football. Alors je pense qu‘il faut miser sur  les centres de formations et les subventionner. »

AMADOU GALLOS FALL (PRESIDENT FONDATEUR SEED ACADEMY ET VICE-PRESIDENT NBA)

« Le choix du Monument de la Renaissance n’est pas fortuit. Ces jeunes que vous voyez sont l’avenir de l’Afrique et contribueront à  l’essor aussi bien économique que sportif de notre continent. Je suis très satisfait de l’organisation et nous comptons délocaliser dans les autres régions lors des échéances futures ».

MOHAMED NIANG (DIRECTEUR EXÉCUTIF SEED ACADEMY)

« Nous sommes une plateforme de promotion du sport mais aussi de l’éducation et nous avons comme ambition de relancer le  sport scolaire qui est en perte de vitesse. Nous avons participé à la rénovation de pas moins de dix terrains de basket à Dakar ainsi qu’à la formation de personnels encadrant. C’est pour cela que nous sollicitons l’appui des autorités publiques pour nous aider à poursuivre notre mission ».

Sudonline

A propos de Luxmealex

Toute l'actualité sur l'éducation, la formation et l'entrepreneuriat

Get Widget