lundi , 22 mai 2017
Le contrat de performance, pilier d’une nouvelle politique éducative (officiel)

Le contrat de performance, pilier d’une nouvelle politique éducative (officiel)

Une nouvelle politique basée sur le contrat de performance a été instauré dans le système éducatif sénégalais, a souligné, le dimanche 04 Mai à Saint-Louis, le Directeur de la planification et de la réforme de l’éducation, Djibril Ndiaye Diouf.

‘’Avec cette nouvelle politique, les établissements scolaires signent des contrats avec les inspections d’académie et les inspecteurs de l’éducation et de la formation pour améliorer leur performance’’, a affirmé M. Diouf.

Il intervenait au terme d’un atelier de revue de deux jours, axé sur le Programme d’amélioration de la qualité, de l’éthique et de la transparence de l’éducation et de la formation (PAQET-EF).

Selon lui, la nouvelle politique dans le secteur de l’éducation est marquée par une décentralisation des moyens vers les inspections et les établissements scolaires qui, en retour, ont une obligation d’améliorer la qualité de leurs performances.

M. Diouf estime que le système éducatif ne souffre pas d’un manque de moyens avec  40 pour cent du budget national qui lui est consacré, mais qu’il y a un écart entre le Sénégal et les pays avec qui il a le même profil.

Cette quatrième rencontre régionale du genre a regroupé les autorités administratives et les responsables du système éducatif et des collectivités locales des régions de Louga, Matam et Saint-Louis.

A propos de Ndiaga DIOUF

Formateur en travail social - Co-fondateur luxmealex.com

Get Widget