mercredi , 19 juillet 2017
LANCEMENT DU PISA-D : LE SENEGAL INTÈGRE LE PELOTON DES «GÉNIES»

LANCEMENT DU PISA-D : LE SENEGAL INTÈGRE LE PELOTON DES «GÉNIES»

Le Sénégal a procédé, vendredi 16 janvier au lancement du programme international pour le suivi des acquis pour le développement (Pisa-d).  Un programme qui va renforcer le dispositif d’évaluation mis en place depuis plus d’une quinzaine d’années dans le cadre du pilotage des politiques éducatives en général, et de l’amélioration de la qualité des enseignements/apprentissages en particulier au Sénégal.
La rencontre s’est déroulée en présence du ministre de l’Education nationale Serigne Mbaye Thiam et des partenaires comme la Banque mondiale, l’Agence française de développement entre autres. Avec cette adhésion au programme en question, le Sénégal devient le 3ème pays en Afrique et le premier en Afrique occidentale.Selon le ministre Serigne Mbaye Thiam, le programme, auquel le Sénégal a adhéré en 2014, est une référence mondiale en matière d’évaluation de la qualité, de l’équité et de l’efficacité des systèmes éducatifs. Il va en outre renforcer le dispositif d’évaluation mis en place depuis plus d’une quinzaine d’années au plan national.  M. Thiam a ainsi soutenu que « intégrer le Pisa pour le développement, c’est offrir à notre pays l’opportunité d’améliorer son système d’évaluation et l’aligner sur  les standards internationaux en comparant l’enfant sénégalais de 15 ans aux autres enfants du monde en termes de connaissances, d’aptitudes et de compétences acquises ou non.  Cela permet à coup sûr de réadapter les enseignements afin de réaliser un gain significatif dans l’amélioration de la qualité désapprentissages des élèves ».

Le programme va toucher trois secteurs d’activités de l’enseignement à savoir, les langues, la science et les mathématiques.  Pour le représentant de l’Ocde, chargé d’appliquer le programme au Sénégal, Andreas Schleicher, la vision du (Pisa) est que l’éducation a une mission d’encourager une véritable passion pour l’apprentissage, de stimuler l’imagination, de former des décideurs indépendants capables de façonner l’avenir, d’encourager la ténacité et la capacité de se relever de ses échecs.

M. Schleicher a estimé par ailleurs: «qu’ au cours des dix dernières années, le (Pisa) est devenu le principal indicateur de référence au monde pour évaluer la qualité l’équité et l’efficacité des systèmes scolaires ».

Sudonline

A propos de Luxmealex

Toute l'actualité sur l'éducation, la formation et l'entrepreneuriat

Get Widget