jeudi , 30 mars 2017
LANCEMENT DES VACANCES CITOYENNES 2015 A THIÈS : LES JEUNES INVITÉS À SE FORGER AUX VALEURS POSITIVES

LANCEMENT DES VACANCES CITOYENNES 2015 A THIÈS : LES JEUNES INVITÉS À SE FORGER AUX VALEURS POSITIVES

Le ministre de la Jeunesse et de la Promotion des valeurs civiques, Mame Mbaye Niang, a exhorté la jeunesse, samedi à Thiès, à se forger sur des valeurs positives de droiture, d’intégrité et de citoyenneté pour ’’servir la République et construire un Sénégal émergent’’.

M. Niang s’exprimait lors du forum tenu à la salle de délibération de la mairie de ville de Thiès, sur le thème : ‘’pour l’émergence, je m’engage’’. Il a eu lieu, en prélude du lancement de la cérémonie officielle, des activités de vacances citoyennes.

Le forum a enregistré la présence des délégations des jeunes des 14 régions du Sénégal.

Mame Mbaye Niang a appelé à ’’restaurer les symboles de la République, pour bâtir un Etat de droit, face à la crise des valeurs et aux nombreuses difficultés que le pays traverse’’.

Il a rappelé que le gouvernement a mis en place des structures pour accompagner les jeunes, avec le PAPEJ, l’ANEJ, le FONGIP et plus particulièrement le PRODAC, qui créera 300.000 emplois, dans l’agriculture industrielle.

M. Niang a souligné qu’à travers le PRODAC, des hectares de terre, des tracteurs, de l’engrais et des semences vont être mis à la disposition des jeunes.

Le maire de la ville de Thiès, Talla Sylla, dans son mot de bienvenue, a invité tous les jeunes à se départir de la politique durant ces activités de vacances citoyennes, pour être unis et faire face à un seul combat qui est celui du développement du pays.

Selon lui, ’’l’émergence ne peut être atteinte que si les jeunes s’écartent des contre-valeurs pour servir la patrie avec dignité, en mettant leurs actions dans le cadre du devoir citoyen de servir et non d’attendre pour être servi’’.

Talla Sylla a expliqué sa présence au forum des jeunes à ’’un devoir républicain et non partisan’’. Selon lui, ’’après les joutes politiques et électorales, toutes les forces vives de la nation doivent unir leurs forces pour être au service de la République’’.

Le directeur général de l’Agence nationale de la maison de l’outil (ANAMO), Maodo Malick Mbaye, a quant à lui, soutenu que cette agence a permis de former des milliers de jeunes en leur offrant une qualification permettant d’accéder à un emploi.

Selon lui, ’’une jeunesse éduquée et formée représente le trésor d’un pays qui veut aller vers l’émergence’’.

A propos de Luxmealex

Toute l'actualité sur l'éducation, la formation et l'entrepreneuriat

Get Widget