mercredi , 19 juillet 2017
La formation et l’emploi des jeunes doivent concerner l’Etat et les collectivités territoriales (préfet)

La formation et l’emploi des jeunes doivent concerner l’Etat et les collectivités territoriales (préfet)

Le préfet du département de Diourbel (centre), Ibrahima Fall, a estimé mardi que la problématique de la formation et de l’emploi des jeunes devrait concerner à la fois l’Etat et les collectivités territoriales.

« La question de la formation et de l’emploi des jeunes concerne non seulement l’Etat du Sénégal, mais aussi les collectivités territoriales, qui sont chargées du développement social et économique de leur circonscription », a dit M. Fall.

Il intervenait à la première édition du Forum de Diourbel sur la formation et l’emploi des jeunes, une rencontre organisée par le conseil départemental de Diourbel et la Nouvelle-Aquitaine, une région française.

En intervenant au forum, Julie Camille, de l’ambassade de France au Sénégal, a fait part de la volonté des services consulaires français d’apporter leur soutien à la jeunesse sénégalaise.

Selon elle, l’Office départemental de l’emploi des jeunes (ODEJ), créé par la Nouvelle-Aquitaine, va soutenir la politique de jeunesse menée par le conseil départemental de Diourbel.

« Le forum, précise Mme Camille, va dans la continuité de cette action. On espère que ce projet innovant pourra être répliqué dans d’autres collectivités locales. »

« L’ODEJ a associé notre université à ce forum dans le but d’aider les jeunes à avoir des créneaux porteurs pour la création d’entreprises », a affirmé, pour sa part, le professeur Moussa Dieng, vice-recteur de l’Université Alioune-Diop de Bambey (région de Diourbel).

Le président du conseil départemental de Diourbel, Khadim Guèye, a estimé que « la formation est devenue un (…) grand défi ». « Les besoins de formation sont importants. Et naturellement, la demande d’emploi est forte », a souligné M. Guèye.

Selon lui, le forum a permis de faire connaître aux jeunes les filières et les centres de formation existant dans le département de Diourbel.

« Nous avons voulu mettre l’accent sur la formation et l’emploi, avec l’accompagnement de nos partenaires de qualité, dont l’Université Alioune-Diop de Bambey, l’ambassade de France, l’Agence de développement et d’encadrement des petites et moyennes entreprises et d’autres structures », a-t-il souligné.

Avec le forum, la ville de Diourbel sera, pendant deux jours, à compter de ce mardi, « un cadre d’échange et d’information des jeunes et de tous ceux qui veulent les aider à trouver des emplois », ajoute Khadim Guèye.

aps

A propos de Luxmealex

Toute l'actualité sur l'éducation, la formation et l'entrepreneuriat

Get Widget