samedi , 18 mars 2017
Fête de l’excellence à Rufisque : Plaidoyer pour le renforcement de l’éducation à la citoyenneté

Fête de l’excellence à Rufisque : Plaidoyer pour le renforcement de l’éducation à la citoyenneté

43 élèves du département Rufisque ont reçu leurs récompenses à l’occasion de la fête de l’excellence organisée par les autorités académiques. Ces élèves se sont distingués dans le cadre du concours départemental de l’excellence de Rufisque (CODER).

A l’occasion de la cérémonie, les autorités ont fait un plaidoyer pour l’éducation à la citoyenneté comme solution aux nombreuses crises que traverse la société.

Les autorités éducatives du département de Rufisque ont primés, le samedi 10 janvier, les lauréats du concours départemental d’excellence de Rufisque. Pour cette 6ème édition, les autorités académiques ont mis l’accent sur le thème «Éducation à la citoyenneté» pour apporter une solution à la crise multiforme que traverse la société sénégalaise, en particulier et le monde en général.

Prononçant le discours d’usage de la cérémonie, l’inspecteur Bakary Diédhiou, chargé du cycle fondamental à l’Inspection d’académie (IA) de Rufisque, a fait remarquer que la crise actuelle que vit le monde «est plus une crise morale, un crise des valeurs qu’une crise d’identité, ou une crise socioéconomique». Par conséquent, toute solution éducative reviendrait à revisiter les finalités de la loi d’orientation nationale 91-22 du 16 février 1991 qui, dans son énoncé, montre la volonté de l’Etat à « mettre l’école au service de la formation d’individus pétris de qualités morales et de vertus indispensables au bon fonctionnement de la société. »

Ce qui lui fait dire alors que « la place du civisme est, au-delà de l’éducation à la citoyenneté, dans le dispositif programmatique avec au fil des années une évolution sémantique loin d’être fortuite. » C’est ce qui explique le glissement sémantique de l’instruction civique à l’éducation à la citoyenneté, en passant par l’éducation civique. Une trajectoire qui décline la volonté de former un citoyen imbu des valeurs civiques, soucieux de l’intérêt général et respectueux de la diversité. Il s’agit, à travers ce système, de créer un « citoyen en phase avec lui-même, mais aussi porteur de progrès, d’humanité », a expliqué M. Diedhiou.

Prenant la parole, le président du Conseil départemental de Rufisque, a fait part de la volonté de l’institution qu’il dirige à œuvrer pour le renforcement de la citoyenneté. Le député Souleymane Ndoye annonce la distribution de drapeau dans toutes les écoles du département afin de permettre à ces dernières de pouvoir procéder à la levée des couleurs, conformément à la volonté du président, mais aussi d’inculquer aux apprenants le respect et l’honneur dus aux symboles de la nation. Dans cette perspective, il promet de mettre à contribution l’association des gendarmes à la retraite du département.

Le préfet du département, nouvellement promu, gouverneur de Kolda, a présidé la cérémonie de l’excellence. Al Hassane Sall se dit en phase avec l’inspecteur Bacary Diédhiou car, pour lui, il est « impossible d’asseoir une nation et une économie émergente sans une école de qualité, des ressources humaines et surtout sans le culte de la citoyenneté. »

Pour cette sixième édition, ce sont 43 élèves qui ont été primés dans les disciplines comme les mathématiques, les sciences physiques, l’anglais et le français. Après avoir félicité les lauréats, leurs parents et l’ensemble des personnels qui ont participé à la réalisation de ce concours, l’inspecteur de la nouvelle académie de Rufisque, Baba Diassy, a annoncé sa volonté et son ambition d’élargir le CODER au secondaire.

Sudonline

A propos de Luxmealex

Toute l'actualité sur l'éducation, la formation et l'entrepreneuriat

Get Widget