jeudi , 17 août 2017
Enseignement supérieur : L’Université Amadou Makhtar Mbow stabilise 46 filières de formation

Enseignement supérieur : L’Université Amadou Makhtar Mbow stabilise 46 filières de formation

Au terme d’un atelier de quatre jours clôturé samedi dernier, l’Université Amadou Makhtar Mbow (Uam) de Diamniadio a stabilisé 46 filières et validé toutes les maquettes de Licence et de Master. Avec des contenus clairs, le recteur Oumar Guèye a assuré que le démarrage pouvait se faire à tout moment.

En perspective du démarrage officiel des cours prévu pour la rentrée universitaire 2018-2019, l’Université Amadou Makhtar Mbow (Uam) de Diamniadio, avec le soutien de l’Usaid-Era, a organisé un séminaire de production pour stabiliser et mutualiser les offres de formation. Il était également question d’élaborer les documents de services à la communauté et de gouvernance de l’Ufr des Sciences agricole et de l’Alimentation, de l’École supérieure des sciences halieutiques et aquacoles et du Centre d’innovation et de valorisation agricole.

Le recteur de l’Uam, Oumar Guèye, s’est satisfait des résultats enregistrés, avec la stabilisation des maquettes de toutes les structures de formation. « On a 46 filières qui ont été stabilisées et les maquettes ont été validées. Toutes les maquettes de Licence et du Master 1 et 2 ont été validées. On a également validé les maquettes du profil partagé des étudiants de l’Uam pour leur permettre d’avoir des contenus communs qui leur donnent une identité », a fait savoir le recteur.

Ces contenus, a-t-il indiqué, contiennent des valeurs universitaires et citoyennes, la pratique des langues, la formation en leadership, ainsi que le projet professionnel personnel de l’étudiant. La maquette du service à la communauté de l’ensemble de l’université et des structures a aussi été validée. Selon le recteur, il sera procédé à un toilettage des maquettes avant de passer devant le Comité scientifique international. « Pour nous assurer que l’Uam est sur les standards internationaux, on a un Comité scientifique international composé de dix experts nationaux et dix internationaux.  Tous ces dossiers vont être passés au crible lors d’un atelier avec ce-dit comité. Ces documents seront ensuite validés par le comité de pilotage qui est l’instance décisive de l’Uam présidée par le ministre de l’Enseignement supérieur et qui accueille tous les ministères techniques », a expliqué le recteur Oumar Guèye.

Aujourd’hui, a-t-il soutenu, l’ambition est de faire de l’Uam une université d’excellence. « Nous y travaillons. C’est pourquoi tout le personnel sera recruté sur la base d’un appel à candidatures ouvert et tous les candidats seront évalués par un comité indépendant », a-t-il assuré.

Samba Oumar FALL

A propos de Luxmealex

Toute l'actualité sur l'éducation, la formation et l'entrepreneuriat

Get Widget