dimanche , 19 mars 2017
EN ATTENTE DE RECLASSEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE : 235 ENSEIGNANTS DANS LE DESARROI

EN ATTENTE DE RECLASSEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE : 235 ENSEIGNANTS DANS LE DESARROI

Le Saemss-Cusems a initié hier, mercredi, un sit-in à la place de l’obélisque pour s’insurger contre la situation des 235 enseignants sortants de l’UFR des Sciences de l’éducation et de la formation des Sports de l’université Gaston Berger (UGB) de Saint Louis. Ils sont toujours en attente, après un an de contractualisation, d’être intégrés dans la Fonction publique.
Les  235 sortants de l’UFR des Sciences de l’éducation et de la formation des Sports de l’université Gaston Berger (UGB) sont dans le désarroi. Ils ont initié un sit-in hier, mercredi 09 septembre, pour exiger leur reclassement à la fonction publique, après un an de contractualisation. En effet, ils ont bénéficié d’une formation de deux ans avec des bourses du gouvernement du Sénégal, avant d’être recrutés et affectés dans les collèges, après leur admission à l’examen de sortie. Ceci au même titre que les sortants des autres institutions de formation de professeurs.

En service depuis octobre 2013 dans les établissements scolaires, certains d’entre eux ont été intégrés dans la Fonction publique et mis en solde (sont donc devenus fonctionnaires) à l’exception des 235 sortants de l’UGB. Une situation qui a fini d’installer ces derniers dans la précarité.

Déterminés à ne pas reprendre les cours à nouveau sans une solution définitive à leur problème, les professeurs ont décidé d’engager « le combat sous l’égide de leur syndicat le Saemss-Cusems ».  Ils soutiennent que « le sit-in constitue la première étape d’une lutte pour leur rétablissement dans leur droit ». Pour Mamadou Lamine Dianté, secrétaire général du Saemss-Cusems, « deux (02) professeurs sont décédés dans ces conditions de précarité, laissant ainsi leurs familles dans une situation de précarité parce que n’ayant de statut dans la fonction publique ».

Sur initiative du ministre de l’Education,rappelons-le, Kalidou Diallo, une convention a été signée en 2011 avec l’ancien Recteur de l’Université, Mary Teuw Niane pour l’ouverture d’une URF des Sciences de l’éducation et de la formation des Sports. Il s’agit des filières de Sports, Maths, Sciences et Physiques, Science de la vie et de la terre (Svt) et enfin Lettre-anglais. Le concours avait enregistré la réussite de 235 bacheliers ou étudiants qui ont, au terme de la formation, obtenu une attestation de Certificat d’aptitude à l’enseignement dans les collèges d’enseignement moyen au même titre que les sortants de la Fastef.

Sudoline

A propos de Luxmealex

Toute l'actualité sur l'éducation, la formation et l'entrepreneuriat

Get Widget