samedi , 18 mars 2017
BACCALAUREAT 2016: 152 575 CANDIDATS A LA RECHERCHE DU PREMIER DIPLOME UNIVERSITAIRE

BACCALAUREAT 2016: 152 575 CANDIDATS A LA RECHERCHE DU PREMIER DIPLOME UNIVERSITAIRE

152 575 candidats sont attendus aujourd’hui lundi 11 juillet, pour le premier jour des épreuves du Baccalauréat général, sous le signe des innovations prises par l’Office du Bac pour une bonne organisation de cette évaluation nationale. Les candidats sont répartis entre 484 jurys dans 241 localités et 395 centres dont 75 centres secondaires.
Les dates retenues pour l’édition 2016 du Baccalauréat ne connaîtront pas de réaménagement malgré les perturbations poussives des syndicats d’enseignants. Les 152 575 candidats devront se pencher à partir d’aujourd’hui, lundi 11 juillet, sur les sujets proposés, pour tenter de décrocher le premier diplôme universitaire. Ils sont répartis entre 484 jurys dans 241 localités et 395 centres dont 75 centres secondaires.
Cette édition 2016 se tiendra sous le signe des mesures innovantes prises par l’Office du Baccalauréat des épreuves, notamment la correction sur place et la non convocation des vacataires de l’enseignement supérieur pour la présidence de jury.

Pour ce qui est de la correction sur place, les syndicats d’enseignants ruent dans les brancards pour juger inopportune cette mesure des autorités. Mamadou Lamine Dianté, coordinateur du Grand Cadre des syndicats de l’enseignement, estime que cantonner les correcteurs dans les centres risque d’avoir des conséquences négatives sur le déroulé de l’examen. En effet, estime Dianté, «les correcteurs travailleront de 8h à 12 h et de 15h à 18 h, alors qu’ils leur aient interdit d’aller au-delà de 12 candidats par jour ».

Toujours est-il que l’Office du Bac a obtenu de la part du Premier Ministre une «autorisation de dépasser les dix (10) jours pour la durée des déplacements avant le 15 juin 2016 pour faciliter l’établissement des ordres de mission et des feuilles de déplacement ». En plus, les avances sur les frais de déplacement ont connu une hausse de 33% pour les examinateurs et de 24% pour les présidents de jury.

Les 119 950 candidats en séries littéraires, 32 625 candidats en séries Scientifiques et Techniques et 752 candidats non sénégalais commenceront les épreuves par des matières dominantes qui se tiendront le matin où les conditions climatiques sont plus favorables.

Pour les fraudes, le directeur de l’Office, Babou Diakham, rappelons-le, a précisé avoir pris des mesures pour dissuader les candidats de recourir à la fraude notamment par téléphone portable. Il s’agit, selon lui, du renforcement de la surveillance par la motivation des surveillants et l’augmentation de l’effectif des forces de l’ordre dans les centres.

« Le président de jury doit insister auprès des surveillants sur le fait que toute fraude ou tentative de fraude doit être avérée (flagrant délit ou objets compromettants saisis, etc.) », avait fait savoir Babou Diakham. Avant de poursuivre : « un téléphone portable non éteint à portée de main, même non utilisé, constitue un motif de présomption de fraude ».

Sudonline

A propos de Luxmealex

Toute l'actualité sur l'éducation, la formation et l'entrepreneuriat

Get Widget