jeudi , 30 mars 2017
Assises de l’éducation : les recommandations seront appliquées, selon le Premier Ministre

Assises de l’éducation : les recommandations seront appliquées, selon le Premier Ministre

Le Premier ministre Mahammed Dionne a assuré samedi que les recommandations issues des Assises de l’éducation et de la formation, qui ont pris fin le même jour, seront mises en œuvre.

« Cette fois-ci, les conclusions des Assises de l’éducation et de la formation seront mises en œuvre. Il n’y a pas à douter de l’effectivité des recommandations et des réformes proposées », a-t-il soutenu devant les membres du comité national de pilotage de la concertation.

En présidant la cérémonie de clôture de cette concertation nationale sur l’éducation et la formation, M. Dionne a assuré que le « gouvernement accordera un intérêt particulier [aux] propositions faites, comme celle qui est relative à la diffusion des valeurs du respect, de l’intérêt général, de la citoyenneté ».

« Les recommandations relatives à la gouvernance du système scolaire, au recrutement et à la formation des enseignants, à la stabilité de l’école seront prises en charge de matière particulière », a-t-il promis.

« Nous veillerons à la mobilisation de ressources financières conséquentes, en combinant ressources publiques, ressources privées et celles innovantes que vous avez suggérées », a-t-il encore dit aux participants des assises.

En ce qui concerne le statut social des enseignants, « nous le construirons ensemble parce que ceux-ci demeurent les piliers irremplaçables de l’école. Nous avons donc le devoir d’assurer aux enseignants la dignité et le respect », a indiqué le Premier ministre.

« L’école à bâtir devra répondre aux besoins d’un Sénégal émergent, car le développement économique et social du pays dépendra essentiellement de la qualité des ressources humaines formées par notre système éducatif. A cet effet, il convient de mettre l’accent sur la formation initiale et continue », a souligné Mahammed Dionne.

« D’emblée, nous veillerons à la relève des défis de la pénurie d’enseignants qualifiés, notamment dans les sciences et les technologies, à tous les niveaux du cursus éducatif disposant de capacités pédagogiques pour établir les liens nécessaires entre les contenus des cours dispensés et les réalités du monde du travail », a-t-il assuré.

M. Dionne a félicité les partenaires sociaux et les enseignants « pour l’adoption des instruments extrêmement importants que sont le Code de déontologie et le Serment de l’enseignant », deux propositions sorties du conclave. « Il s’agit de deux instruments majeurs pour construire cette école du mérite et de l’excellence. »

« En ce qui concerne le pacte de stabilité, je prends l’engagement que le gouvernement [jouera son rôle]. Les moyens concernant le comité de dialogue social pour l’éducation et la formation seront dégagés aussi », a-t-il déclaré.

 A LIRE :

 Assises de l’éducation : Mot du Président du Comité national de Pilotage

Mot du Président de la République du Sénégal à l’ouverture des assises de l’éducation

 Mot du ministre de l’Éducation nationale à l’ouverture des assises de l’éducation au Sénégal

Réforme de l’école: Abdou Salam Sall parle d’enracinement et d’ouverture

Les Assises de l’éducation du Sénégal: Le Pari d’une École Sénégalaise Authentique

– Un Livre blanc préconise « un traitement de choc » des maux de l’école

 

A propos de Luxmealex

Toute l'actualité sur l'éducation, la formation et l'entrepreneuriat

Get Widget