samedi , 18 mars 2017
Accès aux soins et à l’éducation : L’Apij offre des bourses à 1.000 orphelins

Accès aux soins et à l’éducation : L’Apij offre des bourses à 1.000 orphelins

L’Association de prédication islamique pour la jeunesse (Apij) est à nouveau au chevet de 23 familles démunies. Elle a offert des bourses à 1.000 orphelins.

L’Association de prédication islamique pour la jeunesse (Apij) apporte une contribution pour l’amélioration des conditions de vie de 23 familles démunies. Elle a encore respecté sa philosophie en octroyant des bourses à plus de 1.000 orphelins de la région de Dakar. Présidant la cérémonie de remise des bourses, le directeur du Partenariat avec les Ong, Doune Pathé Mbengue, a magnifié la démarche de l’Apij. « Cette Ong a un programme d’investissement qui est en parfaite cohérence avec les politiques publiques. La présence de l’Etat à cette cérémonie renseigne sur l’ancrage des actions de l’Apij dans des programmes et projets engagés par le gouvernement pour soutenir les couches vulnérables de manière générale », a déclaré M. Mbengue qui a salué les actions sociales de cette structure.

Le conseiller technique au ministère de la Santé et de l’Action sociale, Mandiaye Ndiaye, est largement revenu sur les interventions de cette structure qui entrent en droite ligne de la politique nationale. « La politique de l’Etat change. Aujourd’hui, l’orientation, c’est d’aller vers l’autonomisation. Une démarche bien comprise par l’Ong qui, en plus d’une assistance ponctuelle au profit des enfants, développe des projets qui génèrent des revenus pour les familles démunies dans différents domaines », a expliqué M. Ndiaye qui a exhorté l’Apij à mettre l’accent sur la formation des bénéficiaires. Le représentant du ministère de la Santé a reconnu que les actions de l’Ong sont conformes à la politique sanitaire du Sénégal. « Notre association s’est engagée depuis sa création, en 1990, à apporter sa contribution à l’amélioration des conditions de vie des populations démunies en général et des orphelins en particulier », a indiqué le président de l’Apij, Cheikh Ibrahima Niang. La structure s’est fixée plusieurs objectifs et intervient dans les domaines de la santé, de l’hydraulique, de la lutte contre la pauvreté et de la promotion de l’éducation islamique au Sénégal.

Dans le domaine de la santé, l’Apij a construit trois postes de santé à Keur-Massar, Tivaouane Peul et à la Zac de Mbao. De même, elle a érigé un centre de santé à Sébikhotane, en plus de la construction de cinq orphelinats (un à Keur-Massar, trois à Sébikhotane et un à Niahène, dans la région de Kaffrine). Notons aussi que l’Apij a réalisé 100 mosquées et 100 puits à travers le Sénégal.

Le soleil

 

A propos de Luxmealex

Toute l'actualité sur l'éducation, la formation et l'entrepreneuriat

Get Widget